Traitement de l’eau et des réseaux
par ultrafiltration

L’ultrafiltration (UF) est un traitement physique qui consiste à filtrer l’eau avec un seuil de filtration de quelques nanomètres à 100 nm. Les pores de ces filtres sont trop petits pour permettre le passage des virus, bactéries et autres indésirables qui sont bloqués par le filtre.

Ultrafiltration

A l’instar du traitement UV, le traitement UF est un traitement physique qui présente l’avantage supplémentaire de filtrer toutes les matières en suspension, y compris les matières indésirables dont la taille est supérieure au seuil de filtration des membranes. Généralement, la filtration est étagée pour éviter le colmatage trop rapide et des dispositifs de décolmatage et de nettoyage sont prévus pour assurer la capacité de production d’eau filtrée entre les opérations de maintenance. Cette maintenance est une opération cruciale qui doit être exécutée dans le respect le plus strict du manuel du concepteur pour ne pas risquer d’endommager les membranes de façon irréversible et préserver leur intégrité. Un bon suivi permet de maintenir le coût de fonctionnement opérationnel (consommation d’eau et d’énergie) à son niveau nominal et de réagir rapidement en cas de variation de la qualité de la ressource qui nécessiterait une modification de l’installation. En cas de doute, la réalisation d’essais assez simples permet de vérifier l’intégrité des membranes sans opérations de démontage complexes.

img-biofilm-danger-controle
Logo Minerve Technology traitement eau dioxyde de chlore

Par conséquent, la maintenance régulière de ces équipements dans le respect des instructions du constructeur est absolument indispensable ainsi que le suivi des variations de qualité d’eau pour vérifier que le traitement aux UV est bien adapté dans la durée. En effet, une turbidité trop élevée, la présence de fer ou de manganèse à des concentrations trop élevées disqualifieraient l’usage de ce traitement qui deviendrait alors inefficace et présenterait un risque pour la santé publique.