Traitement de l’eau par rayonnement ultraviolet

L’ultraviolet (UV) est un traitement physique qui consiste à irradier l’eau à traiter. La longueur d’onde efficace (germicide) est de l’ordre de 257 nm mais la plupart des stérilisateurs UV du marché utilisent des lampes basse pression à vapeur de mercure qui irradient autours de 254 nm.

Les Ultraviolets (UV)

L’avantage du traitement aux UV est l’absence de produit chimique injecté dans l’eau. Le bon fonctionnement du traitement UV est suivi en continu grâce à des dispositifs (dosimètres) qui mesurent en continu que la dose d’irradiation minimale réglementaire est bien appliquée. La réglementation impose une dose réglementaire minimale de 250J/m2 au point le plus défavorable mais en France, la dose de 400 J/m2 est plus souvent préconisée. Le vieillissement des lampes qui perdent leur efficacité au bout de quelques milliers d’heures est pris en compte dans ce calcul. L’absence de produit chimique souvent considéré comme un atout pour la qualité organoleptique de l’eau est aussi son point faible puisqu’il ne permet pas de mesurer l’efficacité du traitement ni d’avoir un effet protecteur rémanent.

img-biofilm-danger-controle
Logo Minerve Technology traitement eau dioxyde de chlore

Si la maintenance régulière de ces équipements dans le respect des instructions du constructeur est bien sûr indispensable, une attention toute particulière doit être prêtée aux variations de turbidité trop fortes. La présence de fer ou de manganèse à des concentrations trop élevées disqualifieraient également l’usage de ce traitement qui deviendrait alors inefficace et pourrait présenter un risque pour la santé publique.